Solidarité

Le Centre Communal d'Action Sociale (C.C.A.S.)

Le Centre Communal d'Action Sociale est indiscutablement l’instrument privilégié dont dispose la commune pour venir en aide aux personnes en situation de fragilité. La vitalité de la commune et la richesse du tissu associatif sont parties prenantes au titre de la solidarité à l’égard des plus démunis.

Le C.C.A.S. est un établissement public, administré par un Conseil d’Administration, présidé par le Maire. Ils sont chargés de mettre en œuvre la politique sociale déterminée par les élus locaux et d’évaluer régulièrement les besoins de la population.

Le C.C.A.S. est une structure de proximité qui anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques (Etat, Département, Caisse d’Allocations Familiales…) et privées (associations…).

Les coordonnées et les horaires

Centre Communal d'Action Sociale de Pollestres
Mairie de Pollestres - Hôtel de Ville - avenue Pau Casals - 66450 - Pollestres
 
Tél : 04.68.54.82.40 ou 06.16.50.06.06
Fax : 04.68.56.76.68
Courriel : ccas@pollestres.com
 
du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 14h à 18h

Le conseil d'administration

Président
Daniel MACH
 
Vice-présidente
Christiane QUEYRAT
 
Les membres
Armande Bernard - Annie Cauvelet
Cathy Levy - Robert Raynaud - Dominique Juanola - Pierre Bindel - Jacqueline Buzy

Les missions légales

Le C.C.A.S. participe à l’instruction des demandes d’aide sociale légale (comme le RSA, CMU, APA, Formulaires de demande auprès de la MDPH, Placement maison de retraite...) et les transmet aux autorités compétentes telles que le Conseil Général, les organismes de Sécurité Sociale, les différentes caisses de retraite.

  • Demande d'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)
Pour bénéficier de l'APA, vous devez être âgé de 60 ans ou plus, être en situation de perte d'autonomie nécessitant une aide pour les actes essentiels de la vie, résider de façon stable et régulière en France, si vous êtes de nationalité étrangère, être en situation régulière en matière de séjour en France.
L'attribution de l'APA n'est pas liée à une condition de ressources.Toutefois, ces dernières sont prises en compte lors de l'établissement du montant de l'APA qui vous sera attribué.
  • Maintien à domicile

Pour ceux qui souhaitent rester chez eux, dans leur environnement familier, le CCAS peut, après avoir écouté leurs attentes et leurs besoins, mettre en œuvre une large gamme de services : aides aux démarches administratives, à la constitution de dossier de retraite et de demande d’APA, orientation pour des aides ménagères ou des soins infirmiers, recherche d’un logement mieux adapté. Actuellement, pas moins de 8 aide-ménagères œuvrent auprès de personnes âgées et/ou handicapées.

Constitution du dossier pour admission

Le dossier est adressé aux organismes financeurs pour une demande de prise en charge des frais d’aide à domicile. A l’issue du traitement de ce dossier, l’usager est informé par son organisme du tarif horaire qui lui sera appliqué.

Les personnes dont les ressources mensuelles sont inférieures au plafond de l’aide sociale n’ont pas de participation.

  • certificat médical mentionnant la nécessité d’une aide-ménagère et le nombre d’heures par mois
  • livret de famille
  • carte Vitale + attestation
  • avis d’imposition et de non imposition
  • extrait de relevés de comptes bancaires sur lequel apparaissent les ressources du dernier trimestre
  • quittance de loyer et allocation logement

Pour les retraités

  • titres de pensions (principales, complémentaires y compris pensions étrangères)
  • déclarations annuelles des caisses de retraites accompagnées du nombre de trimestres validés
  • revenus non imposables (pension de veuve de guerre…)

Les autres missions

  • Aide aux personnes en difficulté

Le C.C.A.S. est le lieu d’accueil le plus proche pour les personnes qui rencontrent des difficultés passagères ou durables dans leur vie quotidienne.

Des aides alimentaires et parfois financières peuvent être attribuées, ce, dans l’urgence et/ou ponctuellement.

Les partenariats avec les travailleurs sociaux, les associations caritatives telles la Croix Rouge, aident à faire évoluer leur situation. Il est à préciser que son rôle ne s’arrête pas à l’assistance. L’enjeu est tout autre, conditionné par une volonté politique qui se définit par l’action, l’aide à la personne à se reconstruire, à mener des projets dans sa vie.

  • Accompagnement vers l’Insertion et l’Emploi

Nombreuses sont les personnes connaissant un parcours professionnel difficile qui sollicitent le CCAS pour trouver un emploi.

Avec les services publics de l’emploi et de l’insertion, la Mission Locale des Jeunes, des actions sont mises en place et font en sorte qu’elles retrouvent une activité sinon une formation.

Le CCAS travaille en liaison étroite avec ces organismes, recense et analyse les besoins des entreprises locales en matière d’emploi.

  • Actions touchant au logement

Construction, rénovation, réhabilitation : tous les outils sont mis en œuvre pour permettre l’accès de chacun à un logement de qualité, partout dans la ville. Disposer d’un logement est la base fondamentale pour une vie personnelle et une intégration professionnelle.

  • Accompagnement des personnes âgées

1/ Service d’Aide et d’Accompagnement à domicile

Cette structure est composée de cinq auxiliaires de vie sociale et de trois aides à domicile qui s’investissent pour apporter aux personnes âgées un service de qualité.

La gestion du service, sous la direction de Christiane QUEYRAT, Adjointe au Maire et Vice-Présidente du C.C.A.S., permet un accompagnement suivi dans le temps pour la personne, une approche personnalisée et une grande réactivité. Vieillir chez soi, dans de bonnes conditions est la préoccupation majeure de la structure.

2/ Portage des repas

Manger est un plaisir et une nécessité. Parfois le handicap, l’âge ou tout simplement l’isolement rendent difficile la préparation des repas.
C’est la raison pour laquelle le CCAS a mis en place un service de portage de repas à domicile. En pratique, cela permet aux Pollestrencques et Pollestrencs retraités, âgés de plus de 60 ans et/ou handicapés, de bénéficier de repas équilibrés, livrés à domicile et préparés quotidiennement par la cantine scolaire.
Au-delà d’une simple prestation alimentaire, c’est aussi un véritable lien social qui s’instaure en apportant présence, écoute et sourire.
 
3/ Téléassistance
 
Afin de rester chez soi en toute sécurité, le C.C.A.S. peut vous proposer de vous abonner à un service de téléassistance. Ce sont de petites télécommandes, à porter sur soi, et qui permettent de rester en contact 24H/24 et 7j/7 avec une centrale de surveillance qui déclenche aussitôt une intervention en cas de malaise, de chute ou de tout autre problème.